Test
22.07.2019

Votre animal de compagnie : couvert ou pas?

Depuis quelques années, plusieurs histoires de personnes attaquées par un chien ont fait la manchette. Vous avez un animal de compagnie à la maison? Même si vous considérez votre fidèle compagnon comme un membre de la famille, il n’en demeure pas moins que c’est un animal et qu’il peut agir de manière imprévisible. Si votre animal causait des blessures à un tiers ou des dommages matériels, seriez-vous couvert par vos assurances?

Votre assurance habitation peut couvrir certains dommages causés par votre animal de compagnie.

Les risques liés à la possession d’un animal de compagnie sont habituellement couverts par la protection responsabilité civile incluse dans les polices d’assurance habitation. Ainsi, assurer un chat ou la plupart des races de chien est généralement simple et n’occasionne pas de surprime. Mais ce n’est pas le cas de tous les animaux de compagnie.

Qu’est-ce qui est pris en compte dans l’analyse du dossier?

Au moment d’analyser votre dossier d’assurance, les risques que l’animal cause des dommages à des tiers sont évalués.

Pour ce faire, nous devons valider certaines informations. Par exemple, dans le cas d’un chien, nous voudrons savoir s’il a déjà mordu et s’il a été entraîné à attaquer. Ces questions visent à évaluer les risques que l’animal morde quelqu’un et qu’il cause des blessures suffisamment importantes pour que la victime entreprenne une poursuite contre vous.

Lorsqu’il s’agit d’un animal exotique, d’autres facteurs de risque sont mis dans la balance. Supposons que vous êtes locataire dans un immeuble à logements et que vous possédez un serpent qui décide d’aller se loger dans les conduits d’aération ou dans les tuyaux. Les autres locataires souhaiteraient sans doute aller vivre ailleurs, en attendant qu’il soit retrouvé, et le propriétaire du bâtiment voudrait que l’animal soit capturé. Tout cela entraînerait des coûts potentiellement importants. Sans compter la panique que le serpent pourrait causer et les accidents qui pourraient en découler. Pire encore, l’animal pourrait attaquer quelqu’un. La réputation de la race de l’animal est donc aussi prise en compte lors de l’analyse du risque.

Les résultats de l’analyse seront déterminants pour l’offre ou le maintien d’une assurance habitation.

Pourquoi les pitbulls sont-ils généralement exclus des couvertures d’assurance?

Parce que les attaques de pitbulls sont souvent plus violentes et les blessures causées par leurs morsures beaucoup plus graves que celles causées par d’autres races de chiens. Elles entraînent donc presque toujours une poursuite contre le propriétaire. Ainsi, compte tenu des risques importants que ces chiens représentent, la plupart des assureurs refusent de les couvrir.

Nous sommes est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec nous.

22.07.2019

4 choses à savoir sur les vices cachés

La possibilité de découvrir un vice caché dans leur nouvelle demeure donne des sueurs froides à de nombreux acheteurs de maisons. Mais saviez-vous qu’en étant bien informé sur le sujet et en prenant certaines précautions, vous pouvez réduire les chances de faire une telle découverte, tout en étant mieux préparé à y faire face? 1. […]

31.01.2019

Bien déneiger sa propriété pour réduire les risques

Nos hivers comportent leur lot de plaisirs et de désagréments. Même si, pour plusieurs, le déneigement entre dans la seconde catégorie, cette activité incontournable peut éviter bien des soucis! Voici quelques conseils pour réduire les risques de dommages causés par les accumulations de neige et de glace sur et autour de votre résidence. Toiture En […]

05.11.2018

Célébrez les Fêtes de manière sécuritaire!

Tout d’abord, il est recommandé d’opter pour un sapin artificiel ignifuge. En plus d’être beaucoup plus sécuritaire qu’un sapin naturel, un sapin artificiel ne nécessite aucun entretien. Si, malgré tout, vous achetez un sapin naturel, soyez prévoyants :